500 Nocturnes : Une course à 420 000€

09/10/2015

420 000 € ! c'est le montant investi par les pilotes et les sponsors pour aligner les 13 GT sur la grille de départ des 500 Nocturnes. En moyenne, "faire courir une GT pendant 3 heures coûte entre 20 000€ et 60 000 € selon la catégorie", explique Nicolas Armindo, Champion de France GT 2014. Décryptage de l'organisation d'une course de GT.

 

 

Trouver des pilotes


L'organisateur d'une course de GT comme celle des 500 Nocturnes a pour première mission de convaincre des pilotes pour venir courir, qu'ils soient professionnels ou non. Sur une course d'endurance de plus de 3 heures, il faut au moins 2 voire 3 pilotes. Les pilotes professionnels sont en général sponsorisés. Les pilotes non-professionnels (qu'on appelle "Gentlemen Drivers") sont des passionnés qui "mettent la main à la poche" pour vivre leur passion. 

 

Trouver une voiture et un team

 

Un pilote de GT possède rarement une voiture. Avec l'aide de l'organisateur de la course, il doit trouver une voiture compétitive auprès d'un loueur professionnel. Mais ça ne suffit pas, il faut aussi payer un "team", qui s'occupe de la voiture pendant la course (mécaniciens, staff technique, carburant, pneus, assurances, etc.).

 

Trouver un financement

Le pilote, le team, l'organisateur mettent leurs moyens en commun pour trouver des sponsors. Le sponsor peut alors financer une partie des frais, le pilote investit quant à lui entre 5 et 20 000 € en moyenne pour participer !

 

Bref, avant de courir, c'est un vrai parcours du combattant !

 

 

 

L'avis du spécialiste : Nicolas Armindo, Champion de France GT 2014 sur Porsche

 

"Les GT ne sont pas des voitures de série. Elles sont uniques, avec des moteurs poussés et une technologie très avancée. Changer une boîte de vitesse peut coûter jusqu'à 40 000 €. Une révision du moteur, c'est le même prix. C'est important que le public le sache. Lorsque vous démarrez une nouvelle course comme les 500 Nocturnes, il est difficile de convaincre un pilote d'investir autant car la course n'a pas encore une notoriété importante comme le BlancPain GT Series par exemple. Aligner 13 GT pour une première, c'est donc très bien. Evidemment, l'évènement a eu un grand retentissement et les spectateurs attendaient peut-être davantage de voitures. Même s'il y a des réglages à faire, c'est un excellent début.

 

Quel est votre avis global sur les 500 Nocturnes ?

 

Pour moi, c'est une réussite. Ne serait-ce que d'avoir des organisateurs qui prennent l'initiative d'organiser ce type de course, en Alsace, c'est une très bonne chose, surtout après le retrait du Rallye de France WRC. Les organisateurs ont fait une super communication sur l'évènement, il y avait un monde fou, on ne peut dire que du bien là dessus. Tous les jours depuis samedi, on me parle encore des 500 Nocturnes.

 

Coté sportif, vous étiez en pôle après les essais qualificatifs et avez dû abandonner après les tours de chauffe. Une grosse déception ?

 

Oui, bien sûr. Je connais par coeur l'Anneau du Rhin et j'étais vraiment déçu de ne pas pouvoir montrer ce que je pouvais faire sur ce circuit, dans ma terre natale. Je n'ai pas pu, c'est la loi du sport mécanique, on n'est jamais à l'abris de ce genre de pépin.

 

 

Est-ce qu'on vous revoit sur les 500 Nocturnes l'an prochain ?

J'en ai très envie, car je suis frustré de ne pas avoir pu courrir cette fois. Donc oui, sauf gros problème de planning, je serai sur la grille l'an prochain ;)

 

Un grand merci à Nicolas Armindo pour son témoignage !

Please reload

Sélection

La vidéo officielle 2018 !!

16/10/2018

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Recherche par Tags